fr
A A A

Langage du handicap


Réalisez-vous combien certains termes et expressions, qui décrivent des situations de handicap et sont, aujourd'hui encore, utilisés involontairement, peuvent être blessants pour les personnes concernées ?

Savez-vous à quel point ces termes sont négatifs, discriminatoires, stigmatisants ?

Connaissez-vous leur origine, leur étymologie, savez-vous pourquoi nous les utilisons et pour quelles raisons nous devrions les bannir de notre vocabulaire ?

Enfin, savez-vous qu'il existe une terminologie adaptée, respectueuse de chacun, qui permet d'abolir l'usage de ces termes et expressions négatifs ?

Si vous pensez ne pas connaître la réponse à la plupart de ces questions, vous trouverez sans doute utile de parcourir ce site que nous avons conçu en pensant à tous ceux qui cherchent non pas à adopter un langage politiquement correct, mais plutôt à témoigner leur compréhension, leur attention et leur empathie aux personnes en situation de handicap, qui représentent la plus importante minorité au sein de notre société.

Ce site est destiné à tous ceux qui influencent l'opinion publique : enseignants, journalistes, entrepreneurs et représentants de l'état, à tous les niveaux.

Aucune minorité sociale ne peut accepter d'être offensée de quelque manière que ce soit, y compris par l'usage d'un langage blessant à l'égard de ses membres.
 
Vous trouverez ci-après des exemples de termes négatifs et positifs utilisés pour désigner des personnes en situation de handicap.
 

Termes stigmatisants Termes recommandés
handicap déficience, incapacité           
infirme, invalide, victime, handicapé, inapte, infortuné personne présentant une déficience
les déficients les personnes déficientes
les aveugles les personnes non voyantes, les personnes déficientes visuelles, les personnes malvoyantes
les sourds-muets les personnes sourdes / malentendantes, les personnes déficientes auditives
un enfant / une personne avec des besoins un enfant / une personne en situation de handicap
particuliers  
besoins particuliers exigences spécifiques
un fauteuil pour handicapé fauteuil roulant
en fauteuil roulant, enchaîné à un fauteuil roulant un utilisateur de fauteuil roulant, une personne utilisant un fauteuil roulant
retardé, un attardé une personne en situation de déficience cognitive, déficience intellectuelle, déficience de développement
un psychopathe, un parano / paranoïaque, un timbré, un fou une personne présentant une déficience mentale
un schizophrène, un schizo une personne atteinte de schizophrénie
un épileptique une personne atteinte d'épilepsie
un autiste une personne atteinte d'autisme
un mongole, mongolien, gogol, débile une personne / un enfant atteint du syndrome de Down
spastique, atteint de spasmes

une personne atteinte de paralysie cérébrale

une personne présentant une déficience motrice
diabétique une personne atteinte de diabète
un enfant / une personne qui a besoin de soins spécifiques un enfant / une personne en état de handicap
infortuné une personne présentant une déficience/incapacité
dyslexique une personne atteinte de dyslexie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous portons à votre attention un article de Bernard Quinn sur la réforme des termes relatifs au handicap, susceptible de vous intéresser. Pour accéder à ce texte, cliquez ici.